Logo OQP2001: ressemble à une affiche routière ou de construction, sur laquelle un bonhomme et une bonfemme allumettes jetent la ZLÉA et l'ALÉNA dans une poubelle.

Mise à jour le 7 nov. 2002
en vertu des décisions de l'Assemblée générale-Bilan du 7 sept. 2002

Mission

Principes-Code d'éthique

Structure démocratique

Les orientations du Plan d'action d'OQP pour l'année 2002-2003

Consulter le document Bilan 2001 produit par les membres d'OQP2001 [PDF]


OQP 2001 a comme Mission de :

Coaliser les groupes et individus de la région de Québec voulant combattre la mondialisation néolibérale et guerrière, particulièrement la ZLÉA, et défendre des revendications pour l’instauration d’un nouvel ordre social, politique et économique basé sur la démocratie, la justice, la liberté, la paix et la solidarité.

Comme principes du Code díéthique :

OQP assumera les conséquences des actions qui auront été votées par ses instances démocratiques, soient les Assemblées générales et le Comité de Coordination.

OQP considère que ses actions ne peuvent inclure la violence portant atteinte à l’intégrité physique d’autrui.

En cas de dérogation à ces règles, le Comité de Coordination (ou l’instance mandatée à cette fin) évaluera la position à adopter.

 

Comme structure démocratique :

• Les Assemblées générales (AG) sont les instances décisionnelles ultimes et regroupent les individus actifs sur les comités de la coalition, les individus membres des groupes d'OQP et les délégué-es des groupes d’OQP.  Nous tenons plusieurs AG par année et celles-ci ont un pouvoir décisionnel depuis 2002.  Elles servent essentiellement à établir les objectifs, orientations et stratégies de la coalition et à faire des bilans des actions passées.

   Tous les individus des comités ou membres d'un groupe d'OQP ont un droit de vote.
Par exemple, ont le droit de vote tous les étudiant-es des cégeps de Québec et de Lévis-Lauzon et des 2e et 3e cycle à l'Uni. Laval; tous les individus membres des groupes du RÉPAC, etc.

Coalition d'individus et de groupes: pour qu'une décision soit officielle, il faut que le vote des individus (membres des comités et des groupes) et le vote des délégué-es des groupes soient en accord.

Les groupes membres de la coalition doivent être de la région de Québec, respecter la mission et le code d’éthique de la coalition.

Les individus membres de la coalition doivent participer aux comités de la coalition et/ou être membre d'un groupe de la coalition et doivent aussi respecter la mission et le code d’éthique de la coalition.

Le Comité de Coordination (CoCo) est l’instance où les délégué-es des groupes et des comités s'organisent et se concertent pour faire avancer concrètement les objectifs et les projets d'OQP.
   Y sont présents les groupes membres (un-e délégué-e chacun) et les comités (deux représentant-es chacun).  Si besoin est, les décisions se prennent par vote et chaque groupe ou comité dispose d’un vote.
   Des observateur-trices peuvent demander le droit d'assister aux réunions du CoCo.

Les comités de la coalition sont au nombre de quatre: Action; Appui; Communication et Formation.  Tous ceux et celles qui veulent travailler dans OQP dans le cadre de ses principes sont invité-es à se joindre à ces comités, c'est-à-dire que les comités sont ouverts à tous les citoyen-nes.  Chaque comité se nomme deux représentant-es pour les réunions du Comité de Coordination.


Les orientations du
Plan d'action d'OQP pour l'année 2002-2003

L'objectif central pour l'année 2002-2003
Mettre en échec les négociations du gouvernement canadien à la ZLÉA.

Nos moyens

  1. Former, sensibiliser, informer : grâce aux divers outils disponibles (sessions de formation, bulletins électroniques, banque audio, etc.) ;
  2. Promouvoir les alternatives économiques, sociales et politiques offertes par des organismes du Québec, en particulier celles offertes par les groupes-membres d'OQP2001 ;
  3. Réseauter les groupes associés et avec les partenaires nationaux et internationaux ;
  4. Mobiliser les militant-es de Québec

Les actions

a) Campagne d'éducation (les formations)
b) Mobilisation pour les Journées continentales de résistance à la ZLÉA dont la Journée d'action et de grève du 31 oct. 2002.
c) Consulta sur la ZLÉA : envoyer un message clair de la société civile contre la ZLÉA suite à une consultation populaire (référendum non officiel);
d) Grève générale au printemps

Consulter le document Bilan 2001 produit par les membres d'OQP2001 [PDF]